Les dicastères de l'Association OVSM 

 

Le Bureau de l'Association OVSM, à chacune de ses réunions, apporte des modifications - si nécessaire - au présent descriptif des dicastères et le valide.

A l'issue du dernier Bureau de l'Association OVSM, cette mise à jour a été effectuée le : 04 septembre 2022.


Les dispositifs de dicastères mis en place en janvier 2020 par le Bureau favorisent le développement de projets de l’Association qui renforcent la synergie entre les 3 mondes concernés.
Chacun des dicastères ci-dessous est piloté par des responsables, en lien étroit avec le Bureau. Les responsables de dicastères organisent leur « groupe d’intervention » avec les membres de l’association motivés par leurs actions.
La philosophie de l’Association est de laisser les acteurs imaginer leur rôle et développer « leur » dicastère le plus librement possible, avec leurs réseaux et leur connaissance de l'environnement, et de veiller à un développement harmonieux en accord avec les valeurs de l’Association OVSM.


Dicastère 1 : Évènements et communication numérique

Responsables : Daniel Delmas et Jean-Patrick Marquet

1/ Repas thématiques de recherche-interaction

L’Association, depuis 6 ans, se détermine comme une « communauté de destin » (Bergadaà, 2021), c’est-à-dire la mobilisation de ses membres – cooptés - pour faire progresser la (et leur) connaissance des enjeux prospectifs de la société. Il ne s’agit donc pas d’un « réseau d’opportunité » qui viserait à développer des relations professionnelles. Ceux qui participent à un repas thématique croyant à ce mobile ne reviennent généralement pas. Il ne s’agit pas non plus d’une « communauté d’enracinement » qui serait fermée sur elle-même. Bien au contraire, la valeur des repas thématiques est de permettre à chacun de partager ses analyses intellectuelles et ses aspirations pour la société selon un débat démocratique.
Ces repas thématiques à l'auberge La Mère Royaume ont pour but de partager et cocréer nos connaissances dans la convivialité sur des sujets d’importance. En particulier ceux de la recherche-interaction annuelle dont les étapes suivantes sont bien rodées :
   - Le 1er repas thématique de l’année civile définit les axes de recherche du thème de l’année académique suivante. Ce cadrage s’appuie sur un brainstorming autour de photos apportées par les membres.
   - Le 2e repas thématique est celui de l’assemblée générale où le Bureau dévoile sa stratégie et où sont débattus les dispositifs. Il informe sur l’avancement de la recherche en cours.
   - Le 3e repas thématique permet de valider le guide d’entretien utilisé par les étudiants de Bachelor en face à face avec les dirigeants.
   - Enfin, le 4e repas thématique prend la forme d’une verrée de Noël qui permet de débattre des points forts et améliorations à apporter aux interviews et à nos dispositifs de création et diffusion de connaissances.

2/ Table ronde sur le thème de l’année
Une table ronde autour d’un panel d’experts débat des conclusions de la recherche-interaction annuelle lors de la soirée OVSM qui rassemble : les meilleurs groupes d’étudiants de Bachelor, les stagiaires de Master, les partenaires de la recherche-interaction annuelle et une centaine de dirigeants contribuant à celle-ci, dont les membres de l’Association OVSM.

3/ Communication numérique
La base de hauts dirigeants d’entreprises et d’organisations impliqués dans les travaux de l’OVSM est alimentée par les suggestions des membres, des amis de l’association et des étudiants. Les critères de sélection sont le profil (études, expérience, niveau de responsabilité, secteur) et la qualité de l’interaction (motivation, valeurs portées, disponibilité).
Quatre outils numériques sont aujourd’hui articulés :
   • Le mail : il reste le premier des outils utilisés. Ainsi, l’envoi d’invitations à participer aux travaux est toujours personnalisé, car la relation « one to one » est essentielle. Ces échanges permettent de vérifier l’intérêt mutuel à renforcer les liens, concrétiser les contributions respectives et proposer (ou pas) une cooptation pour adhésion.
   • Le Web : outre le site Web de l’association, exhaustif et à jour, la création de connaissances peut y est construite et diffusée. Par exemple, le dialogue Web dirigeants/étudiants d’avril-juin 2020 lors du début de la pandémie a été établi via des questionnaires ouverts en ligne. Les résultats ont fourni matière à l’article publié par Michelle Bergadaà dans le livre L’impact de la crise sur le management, récipiendaire de la Médaille 2021 de l’Académie des Sciences commerciales.
   • LinkedIn : le développement d’une stratégie numérique s’est poursuivi par l’ouverture d’une page LinkedIn en mai 2020, qui compte maintenant 258 abonnés (8 fois le nombre de membres). Sa fonction est de poster les synthèses des travaux de l’Association OVSM et de permettre à ses membres de publier les annonces concernant leur propre production.
   • La vidéo : Une première vidéo a été réalisée en 2019 pour les 20 ans de l’OVSM et actualisée en 2021 pour mettre en exergue la relation privilégiée des dirigeants d’entreprises autour du projet OVSM et des étudiants. La force de communication est conséquente.

 

 • Dicastère 2  : « Séminaire Dirigeants » des membres institutionnels

Responsables : Jean-Patrick Marquet et Bertrand Rajon

Chaque année, depuis 2005, un séminaire résidentiel de deux jours et demi est organisé pour les membres institutionnels de l’OVSM et 5 membres individuels cooptés.
L’objectif de ces séminaires est de permettre à chacun des dirigeants d’approfondir et de valider ses connaissances et ses compétences sur des sujets à la pointe des innovations. Des outils spécifiques sont présentés pour, ensuite, les appliquer ou les faire appliquer à des situations concrètes de son quotidien.
Un expert international du thème de la « recherche-interaction » vient animer une matinée de ce séminaire. Il est coopté par Jean-Patrick Marquet et Bertrand Rajon qui le proposent au Bureau.
Une 1ère synthèse des interviews analysées par la stagiaire de Master avec le logiciel Le Sphinx est présentée par Michelle Bergadaà. Cette dernière anime avec Jean-Patrick Marquet les ateliers « Décisions organisationnelles » et « Décisions du dirigeant ».
En 2022, il a été décidé de consolider la publication finale pour une plus large diffusion.
Le séminaire 2023 aura lieu du 15 au 17 mars 2023 à La Tour-de-Peilz, près de Vevey.

 

 • Dicastère 3  :  Enseignement

Responsables : Samad Laaroussi

1/ Enseignement interfacultaire « Projets responsables »

Quand l’équation pédagogique de l’OVSM « Enjeux de société => Mutation des savoirs + Employabilité » a appelé l’entrepreneuriat et le développement de soft skills, l’Association OVSM a créé le cours de Bachelor « Projets responsables » en 2012. Il est enseigné depuis 2020 par le Dr Samad Laaroussi, assisté de Yelena Saltini.

Cet enseignement a obtenu le "Grand prix 2019 de l'Innovation pédagogique en sciences de gestion" de la Conférence internationale des Dirigeants des institutions d’Enseignement supérieur et de recherche de Gestion d’Expression Française (CIDEGEF), de la Fondation nationale pour l’enseignement de la gestion des entreprises (FNEGE) et de l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). La même année, il a été finaliste du concours international Reimagine Éducation et sélectionné par swissuniversities.
   • Notre stratégie : mettre nos moyens pédagogiques à disposition pour que nos étudiants créent des microentreprises en tenant compte des responsabilités sociales, humaines et environnementales que cela implique
   • Notre objectif : révéler et valoriser la part entrepreneur qui existe en chacun des étudiants en développant sa capacité à mener des projets responsables.
   • Notre pragmatisme : transformer l’acquisition de compétences par le recueil de dons pour un projet humanitaire donné ; puis transférer ces fonds à l’ONG partenaire.
Ces dispositifs rencontrent un vif succès dans les diverses facultés depuis que le cours est devenu interfacultaire. La Prof. Céline Carrère, directrice au Rectorat en charge de l’interdisciplinarité et de la gouvernance des Centres interfacultaires, est très impliquée.
Le 10e anniversaire du cours et de son dispositif a été célébré le jeudi 12 mai 2022.


2/ Enseignement interfacultaire « Enjeux de société et défis du management »
Quand l’équation pédagogique de l’OVSM « Enjeux de société => Mutation des savoirs + Employabilité » appelle la formation de futurs dirigeants interdisciplinaires acteurs de transformations comme la digitalisation ou la transition climatique, nous proposons, en 2022, le cours « Enjeux de société et défis du management ».
Ce nouveau cours de Bachelor correspond – dans son intitulé et son organisation –aux besoins de la Cité en matière d’éveil prospectif à la fois des étudiants et des responsables en entreprise. Dans les faits, plus de la moitié des dirigeants qui interviennent dans l’actuel cycle de conférences traitent déjà de tels enjeux de société.
Le cycle de conférences du cours est organisé uniquement avec les membres institutionnels de l’Association OVSM. Chacun d’entre eux donne une conférence de 1h30. De plus, des entretiens sur le thème de recherche-interaction annuelle mobilisent chaque année plus de 250 hauts dirigeants qui plébiscitent cette méthode.
Ce cours facultatif et interfacultaire accueillera des futurs médecins, biologistes, ingénieurs, sociologues… souhaitant s’investir avec les hauts dirigeants.
Le fait que ce modèle pédagogique – cycle de conférences et recherche sur le terrain – ait été consacré finaliste du concours international de l’Université de Wharton « Reimagine Education 2021 » qui l’a sélectionné parmi le top 12% des meilleurs projets acceptés, laisse présager de plus amples développements.


 •  Dicastère 4 : Recherche et publications

 Responsable : Michelle Bergadaà

1/ Recherche-interaction
Le projet « terrain » du cours « Enjeux de société et défis du management » permettra à chaque étudiant de passer 45 à 50 minutes face à un haut dirigeant, en l’interviewant.
Ces personnes interviewées, outre nos 30 membres individuels cotisants et 9 membres institutionnels, comprend plus de 250 dirigeants fidèles, dûment identifiés par le biais d’une base de contacts et validés.
Ces « interviews longues » de hauts dirigeants sont réalisées par chacun des étudiants. Une fois retranscrites, elles constituent une base de connaissances remarquable pour des publications. Entre 250 et 330 dirigeants sont interviewés chaque année.
Jusqu’à présent, cette base de données n’était utilisée que par les étudiants réalisant un mémoire de Master, mais jamais exploitée à des fins de communication plus large.
Depuis 2021, l’OVSM travaille avec le prestataire et éditeur de logiciels Le Sphinx pour obtenir des résultats quantitatifs et qualitatifs de plus grande portée. Michelle Bergadaà travaille depuis plus de vingt ans avec son fondateur et président, Jean Moscarola, Prof. Émérite de l’Université de Lyon. Ce dernier est aussi associé au BSI (Business Science Institute) qui délivre les DBA (Doctorate in Business Administration) depuis 10 ans. Le logiciel Sphinx est implanté dans un grand nombre d’universités à l’international dont l’Unige.
2/ Doctorat (DBA) en emploi : partenariat avec le Business Science Institute (BSI)
Il devient vital pour la Suisse de mettre en place de nouveaux modèles managériaux pour appréhender la transition durable des entreprises en tant que modèle de compétition collaborative, la sécurité de l’information, le futur du travail… tous ces thèmes sont explorés dans les recherches-interactions de l’OVSM.
Pour travailler avec les entreprises de Suisse, l’OVSM s’engage en partenariat avec le Business Science Institute, qui délivre l’Executive DBA en emploi (Doctorate in Business Administration). Le BSI forme et coache chacun des doctorants par des professeurs internationaux de renom, spécialistes du management et de l’entreprise.
Le travail de recherche de ce DBA se déroule dans l’entreprise du candidat et les enseignements lors de quelques séminaires répartis sur 3 à 4 ans. Les chiffres clés du Business Science Institute : 80 docteurs, 187 doctorants, 138 professeurs, plus de 30 de livres publiés. Les doctorants sont issus de 46 pays.
La stratégie de Michel Kalika, comme Président du Business Science Institute, s’inscrit dans la rupture et l’innovation et consiste à se focaliser sur l’essentiel dans une société de la connaissance, c’est-à-dire l’immatériel et l’académique. La très haute qualité des encadrants garantit un résultat d’exception en trois ans, au plus près de l’organisation du doctorant (à la différence des MBA ou des doctorats « traditionnels »).
L’AG d’avril 2022 a approuvé la création par le Bureau de bourses OVSM cofinançant - avec le doctorant et son entreprise - les frais de scolarité (27’500 EUR pour les 3 ans).
3/ Publications
A titre exploratoire, la création de connaissances a conduit au dialogue web dirigeants/étudiants d’avril-juin 2020, en début de pandémie COVID-19. Celui-ci a fourni matière à l’article publié par Michelle Bergadaà dans le livre  L’impact de la crise sur le management.
Une réelle exploitation scientifique des interviews annuelles des dirigeants aurait un impact significatif comme guide de prospective tant pour les entreprises, que pour la Cité et pour le monde académique. En effet, une telle base de données – un échantillon de dirigeants méticuleusement sélectionnés et des entretiens retranscrits – est une mine d'or en termes de données.
Un développement vers des publications « orientées dirigeants » serait aussi valorisant pour l’université, y compris pour prouver son lien fort avec les entreprises lors des accréditations internationales.
Les outputs les plus pertinents sont à définir en Bureau : table ronde, livre, ouvrage collectif, publications sur le web, etc.

 

 • Dicastère 5 : Bourses, Prix et soutien aux étudiants

Responsables : Monica Malcarne et Jean-Philippe De Toledo

Il s’agit de décerner des aides ou des bourses financières à des étudiants et des prix à des groupes d’étudiants, sur des thématiques à définir.
Selon la philosophie de l’Association, les responsables du dicastère font des propositions au Bureau qui met alors à disposition les moyens financiers.
1/ Prix OVSM aux étudiants de Bachelor
Pour les meilleurs groupes du cours « Enjeux de société et défis du management » :
- Les 1ers prix (5 étudiants) reçoivent chacun un montant de 500 CHF et une invitation aux repas thématiques de l’Association pour une année.
- Les 2e prix (5 étudiants) se voient offrir chacun un repas en face à face avec un dirigeant volontaire pour cette opération.
La première remise de prix de ce type a eu lieu lors de la soirée annuelle de l’OVSM du 4 octobre 2021.
2/ Bourses aux doctorants du DBA du BSI
L’OVSM attribuera, sur dossier, deux bourses de 6’500 CHF à des doctorants.
Le dicastère déterminera les modalités du dossier de demande, les critères de sélection et les candidats retenus. Il s’appuiera sur le trésorier pour les modalités financières (paiement, etc.), lequel est en contact avec le Business Science Institute.
3/ Soutien aux étudiants « Ambassadeurs OVSM »
Les grandes universités et leurs étudiants ont vécu dès mars 2020 un basculement massif de leur écosystème en virtuel, sans présence physique. Outre un calendrier lié à l’évolution peu prévisible de la pandémie et des mesures sanitaires, les impacts ont été nombreux pour les étudiants aux plans pédagogique et personnel. Aussi, un renforcement du contact avec les futurs employeurs est proposé par l’Association OVSM.
Il est important de pouvoir offrir les mêmes chances à tous/toutes les étudiants (tous/toutes ne disposent pas d’un tissu relationnel pour un début de carrière). Dans tous les cas, la confidentialité des échanges doit être garantie.
Des étudiants de Bachelor de 3e année seront sélectionnés sur dossier par l’Association OVSM, en ligne. 12 dirigeants se sont déjà manifestés pour s’impliquer sur une base de volontariat. Chaque binôme "étudiant - dirigeant" se rencontrera environ 1 heure par mois, sur 10 mois, pour une discussion strictement libre.
Outil de sa formation, il s'agirait que l’étudiant établisse des objectifs SMART (spécifique, mesurable, acceptable, réaliste et temporellement défini) de ses échanges. Il tiendrait aussi un « journal », avec une synthèse finale de 3 pages.
Il n'y aura pas de crédit de cours accordé pour cette activité.
Le démarrage a été décalé sur 2022 vu les limitations « Covid-19 » d’accès physique aux personnes, aux locaux et à certaines facettes de la vie des entreprises. Catarina Da Costa, Master OVSM 2021, est chargée de la mise en oeuvre du concept.

 

  • Dicastère 6  Éducation durable 

Responsables : Charles Chaussepied et Jacques Hertzschuch

Jusqu’en 2022, ont été apportés un support actif à l’enseignement inter-facultaire « Projets responsables » et un sponsoring de vidéos pédagogiques sur l’éthique.

A titre exploratoire, la création de connaissances a conduit au dialogue web dirigeants/étudiants d’avril-juin 2020. Celui-ci a fourni matière à l’article publié par Michelle Bergadaà dans le livre L’impact de la crise sur le management.